OMC: la Tunisie porte plainte contre le Maroc

La Tunisie a déposé une plainte contre le Maroc à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), pour l’ouverture de consultations avec le gouvernement marocain “au sujet de l’imposition par le Royaume de mesures antidumping provisoires visant les importations de cahiers scolaires en provenance de Tunisie”, peut-on lire sur le site de l’OMC.

Le pays de Bourguiba estime en effet que le Royaume “a agi de manière incompatible avec un certain nombre de dispositions de l’Accord antidumping de l’OMC”.

Comment en est-on arrivé là? Depuis quelques années, le marché marocain est inondé de cahiers scolaires importés de Tunisie, vendus à des prix très bas. Face à cette situation, les principaux producteurs nationaux, qui dénoncent une concurrence déloyale du fait que le gouvernement tunisien subventionne les producteurs de cahiers, ont appelé l’Exécutif à réagir. Celui-ci a récemment mis en place des taxes sur ce produit importé (de 33,77% à 51%), ce qui a poussé les Tunisiens à saisir l’OMC.

A noter qu’il s’agit de la première procédure de règlement des différends engagée par la Tunisie à l’OMC.

L’OMC rappelle enfin que “les consultations donnent aux parties l’occasion d’examiner la question et de trouver une solution satisfaisante sans engager une procédure. Au bout de 60 jours, si les consultations n’ont pas permis de résoudre le différend, le plaignant peut demander que la question soit soumise au processus juridictionnel d’un groupe spécial”.

Soufiane Laraki

Suggestions d’articles

Un dangereux trafiquant intercepté à Mohammedia

Le mis en cause a été placé en garde à vue.