Omar Balafrej propose une amnistie en faveur des petits cultivateurs de cannabis

Omar Balafrej a proposé une mesure d’amnistie générale au profit des petits cultivateurs de kif, lors des débats sous l’Hémicycle, portant sur le projet de loi N° 13.21 qui concerne les usages licites du cannabis.

De même que le député de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) a suggéré « de tourner définitivement la page de ce dossier et d’aller de l’avant », mercredi 28 avril, lors de la séance plénière de la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville, au sein de la Chambre des représentants.

Evoquant le projet de loi précité, Omar Balafrej a soutenu que « le Maroc n’en sera que plus grandi, à condition d’ouvrir le dialogue et de bannir les tabous, cause des différends existant entre nous ». De même que pour le député de la FGD, le problème du cannabis aurait dû être résolu à la période post-indépendance du Maroc.

« Existe-t-il au monde un pays qui possède une plante faisant partie de son patrimoine et qui la pénalise? », s’est-il interrogé. Et de préciser que « si nous remarquons qu’une loi est enfreinte par un grand nombre, il faut alors trouver une solution en l’amendant ».

Le fait d’avoir omis de réglementer la culture du cannabis dans le Rif a occasionné de nombreux problèmes, selon Balafrej. Par conséquent, a-t-il expliqué, « nous confondons aisément le petit cultivateur avec le grand baron qui capitalise des milliards en Europe. Et nous ne progresserons que si nous instituons des lois en conformité avec notre propre réalité! ».

A.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page