Officiel: les raisons du drame de Bouknadel dévoilées

Le procureur du Roi près le tribunal de première instance a dévoilé, ce mardi 23 octobre, les résultats de l’enquête lancée après le déraillement du train entre Kénitra et Bouknadel, faisant 7 morts et 127 blessés. C’est l’excès de vitesse qui a causé l’accident.

«L’excès de vitesse du train reliant Rabat et Kénitra qui a atteint 158 km/h à l’endroit de l’accident au lieu de 60 km/h fixée comme vitesse maximale est la cause du déraillement du train au niveau de Bouknadel et sa collision avec le pont», peut-on lire dans un communiqué du procureur.

Le conducteur a ainsi été déféré devant le Tribunal de première instance de Salé et sera poursuivi en détention pour homicide et blessure involontaire, a précisé le document.

Rappelons que suite au déraillement tragique du train, le roi Mohammed VI avait donné de Hautes instructions au ministre de l’Intérieur et au ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, qui se sont rendus sur les lieux de l’accident, pour l’évacuation des blessés à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Real Madrid sous le charme de Mohamed Ihattaren ?

L’international maroco-néerlandais Mohamed Ihattaren serait dans le viseur du Real Madrid.