Occupation du domaine public: situation d’anarchie à Khémisset

Depuis la levée du confinement sanitaire à Khémisset, c’est le chaos total dans le paysage urbanistique de la ville de Khémisset dont les avenues et les rues sont envahies de marchands ambulants, outre les cafés qui débordent sur les trottoirs et forcent les piétons à marcher sur les routes.

Notre source informée rapporte que les autorités locales semblent ne rien voir de ces manifestations d’occupation du domaine public et privé et n’entendent pas non plus les nombreuses plaintes exprimées par les habitants auprès de différents services supposés veiller au respect des lois et règlements qui régissent l’urbanisme de la ville.

Cette anarchie ne se limite pas à des marchands ambulants qui exposent leurs bric-à-brac et autres articles, denrées et camelote, elle peut aller jusqu’à l’installation par certains commerces et cafés de barrières métalliques pour délimiter un territoire qu’ils se sont appropriés en toute impunité et au mépris de toutes les règles d’urbanisme et de respect du domaine public.

Pire que cela, des bidonvilles poussent tels des champignons dans tous les quartiers de la ville, n’épargnant même pas le centre-ville, comme le boulevard Zerktouni, une des avenues les plus dynamiques et les plus commerçantes de la ville à quelques encablures de la maison de fonction du gouverneur de Khémisset.

S.Z.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page