Nouvelles révélations dans l’affaire de l’assassinat du député Abdellatif Merdas

Vingt-quatre heures après l’odieux assassinat du député Abdellatif Merdas de l’Union constitutionnelle et alors que l’enquête policière se poursuit, des médias ont avancé des hypothèses sur ce qui pourrait être la raison de ce crime.

Rappelons d’abord que la DGSN a procédé, mercredi dernier, à l’arrestation d’un suspect de 27 ans qui était en litige avec la victime et l’aurait menacée de mort. La version officielle a clairement affirmé que la cause de cet assassinat réside dans des différends d’ordre personnel. Du coup, en écartant depuis le départ la thèse de l’assassinat politique, la DGSN a ouvert la voie à plusieurs interprétations.

LIRE AUSSI: Affaire Merdas: Hammouchi prend les choses en main 

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, la victime aurait été en conflit avec son ex-ami et mentor au parti, Mohamed Khanjar, qui a créé, dès les années quatre-vingts, la section locale de l’UC à Ben Ahmed. Il a été derrière l’ascension politique de Merdas qui était devenu, en 2004, le président du conseil municipal de la capitale du Mzab. Il l’a ensuite épaulé pour briguer un siège au parlement, mais les relations entre les deux hommes se sont détériorées. La rupture a été consommée, à cause, poursuit le journal, « d’une liaison qu’entretenait Merdas avec la fille de Khanjar ».

C’est d’ailleurs le frère de cette dernière qui a été arrêté et soupçonné de ce meurtre. La mère et la fille sont actuellement entendues par les enquêteurs de la BNPJ pour savoir si elles étaient au courant du plan du présumé criminel et si elles étaient ses complices…

Le suspect aurait agi ainsi pour sauver l’honneur de la famille, d’autant plus qu’il y a quelques mois et avant même le décès de Mohamed Khanjar, Merdas aurait promis de tout entreprendre pour épouser sa fille. Il n’aurait pas tenu parole, ce qui allait provoquer sa mort.
En attendant les conclusions de l’enquête, des proches de la victime ont affirmé que le soir du meurtre, Merdas a pris son dîner en leur compagnie dans un restaurant du quartier Mâarif et s’est dirigé vers son domicile aux alentours de 21h30, alors que tout semblait aller pour le mieux.

T. J.

LIRE AUSSI: Meurtre d’Abdellatif Merdas: les images de la télévision nationale

LIRE AUSSI: Meurtre de Abdellatif Merdas: les derniers éléments de la DGSN 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page