Nouvelle arrestation à l’aéroport de Casablanca

Une ressortissante d’origine subsaharienne a été interpellée à l’aéroport international Mohammed V en possession de 1.950 grammes de cocaïne, enveloppés dans 138 capsules, indique la préfecture de police de Casablanca.

La mise en cause avait été arrêtée le 17 décembre à son arrivée à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil), en possession de 131 capsules qu’elle dissimulait sous sa perruque, contenant une quantité totale de 1.860 grammes de cocaïne, indique la DGSN dans un communiqué, ajoutant que le contrôle par scanner a révélé la présence dans ses intestins d’autres capsules pouvant contenir de la même drogue.

Après l’extraction de ces capsules, soit une quantité supplémentaire de 90 grammes, et la stabilisation de son état de santé, la mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, selon la même source.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts intensifs déployés par les services de la DGSN pour la lutte contre le trafic de drogues et de psychotropes à l’échelle internationale, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Opération de la DGSN au sud de Tan-Tan

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.