Nouvel an au Maroc: voici les restrictions à respecter (Rappel)

Dans le cadre des mesures de prévention sanitaire pour lutter contre le covid-19, le gouvernement a décidé de renforcer les restrictions dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022.

D’après le communiqué de l’Exécutif, toutes les célébrations du Nouvel An, les soirées et programmes spéciaux dans les hôtels, restaurants et établissements touristiques sont interdites. Les cafés et les restaurants doivent fermer à 23h30 et un couvre-feu nocturne sera instauré de 00h00 à 06h00.

«Ces décisions ont été prises sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire, et dans le cadre du renforcement des mesures préventives nécessaires pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, à même de préserver la santé des citoyennes et des citoyens, et pour la consolidation des résultats positifs importants réalisés par le Royaume dans la lutte contre cette pandémie», précise le communiqué.

Pour rappel, Khalid Ait Taleb a indiqué que la situation épidémiologique au Maroc est désormais très inquiétante, soulignant que le nombre de contaminations au covid-19 a doublé en 24h.

Invité à Al Aoula, le ministre de la Santé et de la protection sociale a présenté trois solutions pour faire face à Omicron : prendre la 3ème dose du vaccin, se faire vacciner pour les personnes qui n’ont pas encore reçu les deux premières doses et le respect des mesures de prévention sanitaire dont le port du masque et la distanciation physique.

Ait Taleb a également annoncé que 76 nouveaux cas d’Omicron ont été détectés dans le Royaume, en plus de 246 cas suspects. «La prise de la 3ème dose est primordiale. Une femme vient d’être admise en réanimation après avoir contacté le variant Delta. Son état s’est aggravé vu qu’elle a tardé à prendre la troisième dose du vaccin», a expliqué le ministre.

Il précise que malgré les acquis enregistrés ces dernières semaines, le Maroc n’est pas à l’abri d’une rechute épidémiologique. «Omicron est complexe à cause de sa rapidité. Il est cinq fois plus contagieux que Delta, ce qui risque d’affecter la situation épidémiologique. Maintenant, j’appelle les Marocains à participer massivement à la campagne de vaccination, prendre la troisième dose à temps et respecter les mesures de prévention sanitaire. C’est ainsi que nous pourrons réussir à faire face à cette nouvelle vague», a mis en garde Ait Taleb.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page