Nouveaux bus: les précisions du maire de Casablanca

Abdelaziz El OmariAbdelaziz El Omari ©DR

Des autobus flambant neuf pour les Casablancais! Voilà une bonne, une très bonne nouvelle qui a de quoi réjouir les habitants de la capitale économique! Sauf que ce n’est pas pour demain, hélas.
Il faudra s’armer de patience et faire contre mauvaise fortune, bon coeur. Et ce, car rendez-vous est pris pour le mois de novembre 2020.
Selon le maire de la ville de Casablanca, la mise en service de cette nouvelle flotte, composée de 700 bus neufs, est prévue d’ici 13 mois. Ce délai peut sembler long, et il l’est assurément… mais il a ses raisons.
En effet, Abdelaziz El Omari avait annoncé , mardi dernier, que la société Alsa City Bus, qui succède à M’dina bus, allait acquérir 350 bus et que les mesures sont en cours en vue de cet objectif. Quant au reste de la flotte, les autres 350 bus, il sera concrétisé par Casa Transports SA.
Mais le maire PJDiste de la ville de Casablanca a tenu également à inviter la population à comprendre les étapes transitoires inhérentes à la cessation de la délégation de la société M’dina bus. Il en va de même, selon Abdelaziz El Omari, que l’affaire judiciaire qui y est liée et qui traine encore les tracas que cela n’a pas manqué d’engendrer. Ceci, dans l’attente que le nouveau contrat avec Alsa City Bus soit entériné et dûment paraphé.
Tout cela augure d’une embellie du transport en commun de la capitale économique du Royaume, après les affres endurées par les Bidaouis souffrant à bord de bus vétustes, déglingués et indignes d’une métropole telle que Casablanca. Wait and see.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc attend toujours la réponse d’Amnesty international (responsable)

Les autorités marocaines sont "toujours en attente" de la réponse d'Amnesty international à la lettre du chef du gouvernement.