Nouveau rebondissement dans l’affaire El Omari accusé de complot

Du nouveau après les accusations de Me Isaac Charia. L’avocat avait accusé Ilyas Omari d’avoir incité Zefzafi à comploter contre la monarchie.

Houda Sekkaki, épouse de l’activiste El Habib El Hannoudi, détenu à Oukacha, s’inscrit en faux contre lesdites accusations et monte au créneau.
Sur sa page officielle Facebook, elle écrit qu’à la suite d’une discussion avec son mari incarcéré, celui-ci lui a fourni des éclaircissements sur les rumeurs récemment propagées.
Il en ressort que Zefzafi récuse les dires de son avocat, Issac Charia. Nasser Zefzafi aurait dit qu’il n’est pas du genre à faire de telles accusations.

El Hannoudi ajoute que le leader du Hirak a toujours été clair et fidèle à ses engagements devant l’opinion publique, depuis les évènements du Rif . Houda Sekkaki a conclu son post en assurant que Zefzafi a rédigé une réponse, avec l’accord de l’administration pénitentiaire, qu’il compte soumettre à l’opinion publique afin de mettre fin à l’exploitation du Hirak dans le dessein de nuire aux revendications des activistes détenus, pour des raisons de règlements de comptes polico-politiciens.
L.A et R.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page