Du nouveau dans l’affaire du « député aux 17 milliards »

La première audience du procès de Zine El Abidine El Howass, ancien parlementaire et ex-président de la commune de Had Soualem, se tiendra le jeudi 28 juin à la Cour d’appel de Casablanca. Ce dernier est poursuivi pour plusieurs affaires de corruption, d’extorsion et de chantage. Plus de 200 plaintes ont été déposées contre lui ainsi que certains de ses collaborateurs, par des citoyens et entrepreneurs.

El Howass est accusé d’avoir exercé du chantage systématique contre tous les investisseurs qui désiraient s’implanter dans cette zone prometteuse de la région Casablanca.

Rappelons que le mis en cause avait été interpellé en juillet 2017 après avoir perçu la somme de 800.000 dirhams d’un promoteur immobilier en contrepartie de la signature des autorisations nécessaires à l’entame de son projet.

L’arrestation de l’ex-parlementaire de l’Istiqlal avait fait les choux gras des médias et des réseaux sociaux. Des rumeurs avaient circulé selon lesquelles un montant de 17 milliards de centimes avait été saisi par la BNPJ au domicile de l’ex-président de la commune de Had Soualem. Des allégations que la DGSN n’avait pas tardé à démentir.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page