Nouveau coup dur pour Anas Doukkali

Ils sont 122 médecins à avoir présenté une démission collective, en protestation de la situation catastrophique et délétère du secteur de la santé, selon eux.

Selon une source de Le Site Info, tous ces praticiens démissionnaires, membres du Syndicat national des médecins du secteur public, de la région Béni Mellal-Khénifra, s’insurgent contre les conditions désastreuses où patauge la santé publique et contre les maux nombreux dont elle souffre.

Par conséquent, ajoute la même source, ces 122 médecins soutiennent mordicus qu’ils ne peuvent plus exercer leur métier dans de telles conditions délétères où les prestations médicales auxquelles les citoyens ont droit sont loin d’être conformes au standard minimum.

« Nous n’en pouvons plus de jouer le rôle ingat de tenir la chandelle et de pallier le fiasco des responsables du secteur, concernant le droit des citoyens à la santé et leurs droits d’accès aux soins », se justifient les praticiens, auteurs de cette démission collective.

Aux dernières nouvelles, 63 médecins du secteur public de la région de l’Oriental et 125 autres de la région de Fès-Meknès ont présenté ce vendredi leur démission collective.

Rappelons que 305 médecins exerçant dans des hôpitaux du nord avaient annoncé, il y a quelques jours, leur démission collective pour les mêmes raisons.

Pour l’instant, ce sont quelque 995 médecins du secteur public à travers tout le pays (dont 300 exerçant dans la région de Casablanca) qui ont démissionné.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Abdelilah Benkirane a-t-il démissionné du PJD ?

L'ex-chef de gouvernement en ancien patron du PJD a formellement démenti les rumeurs prétendant qu'il a démissionné de son parti.