Non, aucune Italienne n’a été violée à Rabat

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement les informations relayées par des sites d’information nationaux, citant la presse italienne, qui allèguent qu’une ressortissante italienne aurait été victime de viol et de tentative d’enlèvement à Rabat.

Dans une mise au point, le département d’Abdellatif Hammouchi a affirmé que l’unique plainte reçue par la préfecture de police de Rabat est relative à une tentative de vol avec violence déposée par une étudiante italienne en période de stage au Maroc, à l’encontre de trois individus qui, à bord d’un véhicule léger, ont tenté de la voler aux alentours de 2h30 du matin, au niveau de la rue al Adarissa de la capitale.

Les services de la police judiciaire de Rabat ont réagi avec célérité et avec le sérieux nécessaire face à cette affaire, a indiqué la DGSN, ajoutant que les services ont enregistré la plainte et visionné l’enregistrement de la caméra de surveillance placée à proximité du lieu de l’incident, qui a montré un individu sortant d’une voiture légère stationnée, et dont l’identité fait l’objet d’identification grâce à la reconnaissance faciale.

Les investigations se poursuivent afin d’identifier le propriétaire du véhicule utilisé dans cette agression et d’arrêter les autres complices éventuels dans cette affaire, a précisé la même source.

La DGSN a par ailleurs affirmé que l’enquête judiciaire relative à la plainte déposée par la ressortissante italienne pour tentative de vol est toujours en cours, sous la supervision du parquet compétent, tandis qu’elle réfute toutes les allégations tentant de faire passer cette affaire pour un viol et une tentative d’enlèvement.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

En vidéo: Le labo inauguré par le roi à Hay Riad

Le roi Mohammed VI a procédé, ce mercredi au quartier Ryad à Rabat, à l’inauguration d’un Centre de radiologie et d’analyses médicales de la Sûreté Nationale.