Non, aucun prisonnier n’est mort à Laâyoune

Les allégations publiées concernant le décès d’un pensionnaire de la prison de Laâyoune sont des “mensonges dénués de tout fondement”, a affirmé l’administration de cet établissement pénitentiaire, assurant qu'”aucun décès n’a été enregistré parmi les pensionnaires”.

Dans une mise au point rendue publique ce vendredi en réaction aux informations relayées par des sites d’informations locaux et des réseaux sociaux au sujet d’un prétendu décès d’un pensionnaire de la prison locale de Laayoune, l’administration de cet établissement souligne que “les personnes à l’origine de ces rumeurs mensongères visent essentiellement à porter atteinte à l’image de l’établissement auprès de l’opinion publique en faisant circuler des données erronées, et à semer la zizanie parmi les pensionnaires et leurs familles”, assurant qu’elle compte y faire face “à travers l’application de la loi et la poursuite de l’amélioration des conditions de vie des pensionnaires”.

Tout en condamnant ces “allégations attentatoires”, l’administration de la prison locale “appelle les différents organes de presse à s’assurer de la véracité des informations véhiculées à travers les réseaux sociaux avant de les publier au grand public, afin d’éviter de créer la zizanie parmi les pensionnaires et leurs familles”.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un policier blessé à Laâyoune

Les services de la préfecture de sûreté de Laâyoune ont arrêté, jeudi matin, deux individus, aux antécédents judiciaires, âgés de 21 et 27 ans pour leur implication présumée dans une affaire d'ivresse publique et de coups et blessures à l'aide de l'arme blanche à l'encontre d'un policier.