Nomination du Grand Rabbin: la communauté juive marocaine divisée

Un grand débat et de grandes dissensions divisent la communauté juive marocaine concernant la désignation du futur Grand Rabbin, rapporte le site Hespress.

C’est ainsi qu’une pétition du groupe “Engagement et renouveau de la communauté juive de Casablanca” a été publiée sur les réseaux sociaux. Les 300 signataires y demandent la nomination de Rabbi Rav Israel au poste de Grand Rabbin du Maroc.

Celui-ci est très connu et grandement apprécié de par ses qualités et “les conditions nécessaires pour nous accompagner dans les années à venir”, soutient ladite pétition.

Toutefois, les pétitionnaires craignent que leurs desiderata ne restent lettre morte et que ce ne soit le Rabbin Yoshiyahu Pinto qui occupera le poste vacant depuis le décès, en 2018, du Rabbin Aaron Monsonego.

Apprenant que le Rabbin Yoshiyatu Pinto pourrait être présenté au roi Mohammed VI, en vue de sa nomination probable, les signataires rappellent ses antécédents judiciaires, en ayant écopé de dix mois de prison en Israël pour son implication dans une affaire de corruption.

De surcroît, le Rabbin pressenti par l’Etat hébreu est de nationalité israélienne, ne parle pas la langue arabe et n’est point juge d’un tribunal rabbinique (dayan).

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un Salon italien du design à Casablanca

La 10ème édition de "Médinit Expo", le salon italien de l'aménagement d'intérieur et d'extérieur, de l'ameublement, de la décoration et des matériaux de construction innovants, prévue du 23 au 25 courant à Casablanca, a été présentée jeudi à la presse.