Naturalisation d’Israéliens au Maroc: la réaction inattendue du principal accusé

La Cour d’appel de Casablanca a entamé, hier jeudi, l’audition des accusés  faisant partie du réseau impliqué dans la naturalisation de ressortissants israéliens. L’audience a comporté la confrontation de l’accusé principal  avec l’une des autres accusées, également impliquées dans cette affaire.

Selon une source fiable de Le Site info, “M.B.”, initiales du principal accusé, a fondu en chaudes larmes au moment de son audition. Et ce, après que la Cour d’appel lui a rappelé les lourdes charges qui pèsent sur lui, dont celle de faciliter l’octroi de la nationalité marocaine en usant de moyens illégaux.

Sa tentative de nier tous les chefs d’accusation à son encontre ont été vaines, surtout après que le parquet général compétent avait décidé de le confronter à une autre accusée dans la même affaire de faux et d’usage de faux.

La confrontation entre les deux accusés a duré plus d’une demi-heure, ajoute la même source. Et l’accusée a assuré que le principal mis en cause est bel et bien impliqué dans la falsification de documents et d’extraits administratifs émanant de différentes directions publiques. Lesquels faux document avaient pour dessein d’usurper des identités de personnes au profit d’autres.

M.R.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo : le mois de juin s’annonce chaud au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 01 juin 2020, établies par la Direction générale de la météo.