Nasser Zefzafi a-t-il réellement écrit cette fameuse lettre? Iamrachen répond

Réagissant à son tour à la polémique concernant la lettre attribuée à Nasser Zefzafi, l’activiste du Hirak du Rif, El Mortada Iamrachen a posté sur sa page Facebook un commentaire dans lequel il dit notamment qu’il faut être vraiment naïf que de croire que l’Administration pénitentiaire publiera un communiqué confirmant que la lettre est bien l’œuvre de Nasser.
Et d’avouer que celui-ci a réussi à enfreindre les mesures strictes relatives à son incarcération, ce qui aurait pu avoir des conséquences graves sur l’avenir des gardiens et de plusieurs membres du personnel, allant de la mutation du poste à la radiation pure et simple pour leur négligence dans l’exercice de leurs fonctions. De même que l’administration de la prison de Oukacha aurait à rendre des comptes.
Et Iamrachen de préciser que même si Nasser avait écrit qu’il vit dans un paradis et que les gardiens sont des anges, il était du devoir de l’Administration de démentir et d’innocenter son personnel de tout manquement ou faute professionnelle.
Il en est de même pour Nasser de nier face à l’administration, afin de ne pas  être exposé à une sanction disciplinaire supplémentaire.
S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page