NASA: le Marocain Kamal Ouadrhiri participe au lancement de «Perseverance» vers Mars

L’agence spatiale américaine (NASA) procède, ce jeudi, au lancement de sa mission baptisée «Persévérance» vers la planète Mars, une nouvelle exploration à laquelle prend part le scientifique marocain Kamal Oudrhiri. « Je vais apporter le soutien à ce lancement comme je l’ai fait pour les autres rover vers Mars », a déclaré mercredi à la MAP le scientifique qui supervise, avec les autres équipes de la NASA, les dernières phases avant le compte à rebours pour le décollage de la sonde qui emmènera le grand véhicule à six roues depuis le complexe de lancement spatial de la base aérienne de Cape Canaveral en Floride à 7:50 (GMT-5).

« Perseverance », qui groupe aussi un drone hélicoptère, se fixe, entre autres, objectifs de déceler des traces de vie ancienne sur la planète rouge et collectera des échantillons de roche et de sol pour étudier le climat et la géologie. Au cours des deux dernières décennies à l’Agence spatiale américaine, Kamal Oudrhiri a déjà assumé des fonctions de direction dans plusieurs missions importantes dont: The Mars Exploration Rovers (MER), la mission internationale Cassini vers Saturne, la mission GRAIL, le Mars Science Laboratory (MSL), la mission Juno Jupiter, la mission New Horizons à Pluton et récemment la mission InSight sur Mars et MarCO, la toute première mission interplanétaire de Cubesat.

Après un voyage de sept mois, « Perseverance » atterrira au cratère de Jezero le 18 février 2021. Le choix porté sur ce cratère de 50 kilomètres de diamètre, n’est nullement fortuit, indique-t-on, car sa composition géologique est variée. Le rover recueillera en effet des échantillons de roches et de sol pour un futur retour sur Terre. Il permettra d’étudier le climat et la géologie de la planète et ouvrira la voie à l’exploration humaine de la planète rouge. Le robot scientifique, qui pèse environ 1043 kilogrammes, transportera également l’hélicoptère Ingenuity Mars, une démonstration technologique qui marque la première tentative de vol motorisé et contrôlé sur une autre planète.

Le nom « Perseverance » choisi pour cette mission a été proposé par un élève de 13 de la Virginie, juste avant la pandémie du Covid-19. « Nous ne pouvons pas choisir un meilleur nom vu tous les défis que l’équipe à du surmonter pour assurer le lancement comme prévu », a souligné le scientifique marocain en référence aux challenges que pose notamment le télétravail imposé en cette période pour mener des missions aussi complexes.

Cette dernière mission spatiale américaine intervient en pleine course à l’exploration de la planète rouge avec notamment le récent lacement de la sonde Hope par les Emirats Arabes Unis et Tianwen par la Chine.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: le flux des IDE poursuit sa chute

Le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a poursuivi sa chute pour se situer à 11,69 milliards de dirhams (MMDH) au titre des dix premiers mois de cette année, en recul de 31,2% par rapport à fin octobre 2019, selon l'Office des changes.