Naissances: grâce au PJD, les parents pourraient avoir plus de congés 

Le groupe parlementaire du PJD demande des changements concernant les congés de paternité et de maternité. 

Il a présenté à la Chambre des représentants une proposition de loi portant amendement des articles 152, 269 et 270 du Code du travail.
La proposition de loi consiste à prolonger la durée du congé de paternité. Actuellement estimés à 3 jours après une nouvelle naissance, les congés de paternité devraient passer à 10 jours pour les nouveaux papas salariés, si la loi est approuvée.
Quant aux salariées, il s’agit également de leur accorder une semaine supplémentaire pour chaque naissance qui ne sera pas déduite de leur congé annuel, à condition qu’il ne dépasse pas 16 semaines.
Cette proposition de loi a été élaborée afin de satisfaire les besoins exprimés par les familles quant à la responsabilité partagée du couple et à la nécessité d’assurer une atmosphère favorisant la disponibilité du père et de la mère.
Le groupe parlementaire du PJD a donc jugé insuffisants les 3 jours accordés aux salariés.
Cette décision est importante, étant donné que les nouveaux-nés ont besoin des soins prodigués par le père lors des deux premières semaines de sa vie.
Sans oublier « la difficulté à laquelle fait face la mère après la naissance de son bébé, puisque sa productivité diminue et qu’elle se trouve parfois dans l’incapacité d’accomplir son travail correctement ».


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page