Nabila Mounib: « les détenus du Hirak sont des prisonniers politiques » (VIDEO)

Les condamnations des activistes du Hirak continuent de faire réagir. Nabila Mounib s’est de nouveau insurgée contre les « lourdes et iniques” peines infligées à Nasser Zefzafi et ses compagnons.

Au micro de Le Site Info, la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a indiqué que ces verdicts ont « une portée politique » puisque les revendications des accusés ont été avant tout « économiques » et « sociales ».

La coordinatrice nationale de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) a également affirmé que la défense des accusés a considéré que les jugements rendus par la Cour d’appel sont « sévères » du fait d’un dossier « vide de preuves ».

En marge de la rencontre organisée ce samedi par le PSU à Casablanca, Moubib a indiqué que son parti a été à l’origine de l’initiative d’organiser une manifestation en soutien aux détenus du Hirak.

Rappelons que des peines allant de 20 ans de prison ferme à un an de prison avec sursis ont été prononcées, mardi 26 juin par la Chambre criminelle de la Cour d’Appel de Casablanca à l’encontre des accusés dans les événements d’Al-Hoceïma.

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nabila Mounib critique la création d’écoles privées par des « courants islamistes »

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) a vivement critiqué la création d'écoles privées par des "courants islamistes".