Mustapha Ramid aperçu en boîte de nuit? Il s’explique

Mustapha Ramid est en colère et l’exprime via sa page officielle Facebook. Le ministre PJDiste chargé des Droits de l’Homme pointe vigoureusement, ce qu’il considère comme des accusations fallacieuses et dénuées de tout fondement qu’un site électronique porte continuellement contre lui.

Ce n’est pas la première fois que ledit site s’en prend à lui et a des propos diffamatoires dans le but de lui nuire, écrit Ramid. Cette fois-ci, il est censé avoir été vu nuitamment, la semaine dernière, dans un night club de la capitale, “lieu de déperdition, de boissons alcoolisées et de femmes de mauvaise vie”, sous-entend le média digital.

“De ma vie, je n’ai jamais mis les pieds dans une boîte de nuit”, assure le dirigeant du parti islamiste. Et s’il lui est arrivé de se rendre de nuit dans un restaurant, c’est toujours en compagnie de membres de sa famille ou d’amis, précise-t-il.

“De surcroît, depuis que j’ai emménagé de Rabat à Casablanca dans mon second foyer, durant l’été 2016, je ne me suis jamais rendu dans un café ou un resto de la capitale, quel que soit son genre”, a soutenu le ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme;

Et de conclure que devant ces diffamations répétitives, en plus d’autres allégations fallacieuses visant aussi bien sa fonction de ministre que ses activités partisanes, il ne restera pas les bras croisées et compte ester en justice contre ces calomnieurs.

De même que Mustapha ramid conclut sa publication en lançant un appel “au frère vice-président de la commission de l’intégrité et de la transparence du parti afin que cette affaire soit examinée et que les mesures nécessaires soient prises”.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Remaniement: Ramid pressenti pour prendre la place d’El Khalfi

Le nouveau gouvernement devrait être annoncé au cours de cette semaine.