Mounir El Majidi remporte son procès face à Zakaria Moumni

Le boxeur Zakaria Moumni, qui prétendait avoir été torturé au Maroc, a été condamné ce mercredi à verser 1.000 euros de dommages et intérêts pour diffamation à Mounir El Majidi, secrétaire particulier du roi.

Si les déclarations de Moumni sont jugées « précises et circonstanciées », le tribunal de grande instance de Paris a indiqué qu’ils ne peuvent en aucun cas constituer, en eux-mêmes, « une base factuelle suffisante pour accuser Mounir El Majidi d’en avoir été l’instigateur ».

En 2014, Zakaria Moumni avait déposé une plainte contre Majidi l’accusant de « menaces de mort en France ».

Les avocats de Mounir El Majidi, Hervé Temime et Jean-Yves Dupeux, se sont félicités de ce jugement qui « rétablit » le client dans « son honneur ».

L’avocat de Moumni, Me Patrick Baudouin n’a semble-t-il pas compris le verdict même si « d’un point de vue juridique, le dossier était délicat », selon lui.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page