Mounib s’insurge contre la condamnation de Zefzafi et consorts

©DR

Nabila Mounib s’insurge énergiquement contre les “lourdes et iniques” peines infligées aux activistes du Hirak du Rif.

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) et coordinatrice nationale de la Fédération de la gauche démocratique se dit mortifiée par la condamnation de Zezafi et de ses compagnons.

A propos des peines totalisant trois siècles de détention, Mounib déclare que ces verdics ont “une portée politique”, rappellent ” les années de plomb” et augurent de la “détérioration annoncée de la situation au Maroc”.

Lors de la conférence de presse, organisée par la Fédération de la gauche démocratique, au siège casablancais du PSU, elle a ajouté que les verdicts de la Cour d’appel “enfoncent le clou” des droits de l’Homme, ce qui signifie que le Maroc souffre de l’absence de réformes justes et équitables.

Pour sortir de la crise actuelle, Nabila Mounib préconise l’instauration d’un “dialogue national réel”. Elle renchérit en assurant que l’Etat “a fermé les portes des réformes et de la conciliation politique, ce qui instaure la crainte sur la stabilité du pays”.

“L’Etat ne s’est pas comporté avec la sagesse espérée et la Fédération de la gauche démocratique renforcera ses efforts pour la protection des citoyens dans la perspective d’un contrat social nouveau, susceptible de dépasser la situation politique”, a-t-elle martelé.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce mardi 25 février

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 25 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.