Mort mystérieuse d’un officier de police à Ouarzazate

Il a officié pendant plusieurs années au sein de la police judiciaire de Tanger. Mais un rapport établi par l’inspection de la préfecture de police et signé par le préfet lui-même allait faire basculer sa vie. Lui reprochant des manquements à la discipline et aux obligations professionnelles, ce rapport a conduit les responsables de la DGSN à le muter à Ouarzazate sans fonctions. Cette mesure disciplinaire n’a pas été acceptée par cet officier principal qui a continué à la dénoncer comme étant injuste et injustifiée, rapporte Al Ahdate.

D’ailleurs, il n’a pas cessé de s’en plaindre à son épouse, demeurée à Tanger pour s’occuper de ses cinq enfants en bas âge. Finalement, son cœur n’a pas pu supporter cette séparation forcée et cette sanction, croit savoir le quotidien. Il a succombé, foudroyé pas une crise cardiaque.

Ses collègues, après avoir vainement essayé de prendre contact avec lui, ont fini par le découvrir mort dans son domicile. Ils ont tous ressenti un véritable choc et une grande indignation face à cette macabre découverte.

Une enquête judiciaire a été ouverte et le cadavre soumis pour autopsie à la morgue.

E.F


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page