Mondial 2030: Des voix prônent une candidature maghrébine

Après l’échec du Maroc à organiser la Coupe du monde 2026, un député tunisien a proposé qu’une candidature conjointe des pays maghrébins, à savoir le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et la Mauritanie, soit présentée pour le Mondial 2030.

La 5ème défaite du Maroc a permis un véritable rapprochement politique entre les pays du Maghreb, le Maroc et l’Algérie en particulier. En plus de la Tunisie et la Mauritanie, le voisin de l’est a voté pour la candidature marocaine, permettant au dossier maghrébin pour l’organisation d’une Coupe du monde, évoqué depuis déjà trois décennies, de renaître de ses cendres.

Le député tunisien Riad Jaidane a ainsi appelé les gouvernements marocain, algérien et mauritanien à présenter une candidature conjointe pour l’organisation de l’édition 2030 et avoir, ainsi, le maximum de chance de l’accueillir, à l’instar du dossier nord-américain.

Dans une déclaration à la presse, le politicien a confié que les sélections marocaine, algérienne et tunisienne sont fortes et certains pays du Maghreb, à savoir le Maroc et la Tunisie, ont déjà organisé de grands événements sportifs. Il a ajouté que la candidature maghrébine fera le poids face à d’autres pays qui comptent également présenter un dossier commun pour 2030 (l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay).

La Fédération algérienne de football, de son côté, n’a pas tardé à réagir à cette proposition, soulignant que l’organisation d’un aussi grand tournoi nécessite une importante coopération financière entre les pays du Maghreb. Son président, Kheïreddine Zetchi avait d’ailleurs déjà évoqué la nécessité d’une candidature conjointe pour organiser le Mondial et qui a désormais plus de chance que les dossiers individuels.

Du côté marocain, aucun responsable ne s’est encore officiellement prononcé sur la proposition tunisienne.

Noura Mounib



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page