Mondial 2026: le Maroc prend de l’avance sur ses adversaires, selon le NYT

L’attribution de l’organisation de la Coupe du monde 2026 sera décidée ce 13 juin, lors du 68ème Congrès de la Fifa. A moins d’une semaine du vote final, les pays désireux d’organiser la compétition planétaire continuent leur chasse aux voix.

A ce propos, le New York Times a publié une infographie évolutive montrant les pays qui ont annoncé leur soutien ou manifesté leur penchant à l’un ou l’autre des dossiers candidats. Il en ressort que le Royaume a, pour l’instant, réussi à prendre une légère avance sur United 2026 (Etats-Unis/Canada/Mexique).

Ainsi, Maroc 2026 dispose du soutien de 17 fédérations, alors que 9 autres ont exprimé leur penchant vers la candidature marocaine. Les pays ayant officiellement annoncé leur soutien sont: l’Algérie, l’Angola, la Belgique, le Cameroun, l’Egypte, la France, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Kenya, le Liban, le Luxembourg, le Myanmar (ex-Birmanie), la Palestine, le Qatar, la Russie, la Serbie et les Seychelles.

Les pays qui penchent vers le Maroc sont pour l’instant au nombre de 9 selon le NYT: Antigua-et-Barbuda, Botswana, Dominique, Nigéria, Afrique du Sud, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Tunisie et l’Ouganda.

A noter cependant que l’Afrique du Sud a récemment annoncé le retrait de son soutien à la candidature du Maroc, alors que l’Ouganda semble pencher vers le dossier nord-américain. « Personnellement, j’allais voter pour le Maroc, représentant de l’Afrique. Mais le gouvernement du pays pourrait avoir un autre avis. Pour l’instant, le choix n’a pas encore été fait », avait déclaré le président de la fédération ougandaise de football, Moses Magogo à la presse.

NYT
©NYT

 

Pour sa part, United 2026 détient le soutien de 23 pays, alors qu’une fédération a manifesté son penchant envers cette candidature.

Le New York Times note enfin que 157 fédérations n’ont toujours pas annoncé leur choix.

Sur un total de 211 fédérations membres de la FIFA, les quatre candidats en lice ne peuvent prendre part au vote. Il faudra donc obtenir 104 voix pour décrocher le sésame. Rappelons que le Maroc a demandé à deux reprises que les Etats liés aux Etats-Unis, tels que Guam ou les Iles Vierges américaines ne puissent voter. Tandis que le Guatemala, qui vient d’obtenir une levée de suspension de la FIFA, votera à coup sûr United 2026. Quant au président de la FIFA, il a fait comprendre au monde entier qu’il était plus du côté de Trump et ses alliés que de l’Afrique. Rendez-vous donc le 13 juin prochain à Moscou!

A.B.

©NYT
©NYT


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page