Momo est en colère après la bourde de Soolking

L’image du chanteur algérien Soolking risque d’être très écornée au Maroc après qu’il a brandi, samedi dernier, le drapeau du Polisario lors d’un concert à Bilbao, en Espagne.

Selon une source de Le Site info, l’animateur de Hit Radio, Momo, s’est désabonné des comptes du rappeur quelques heures après cette bourde, qui n’a pas manqué de provoquer la colère des Marocains. Momo, qui a d’ailleurs largement contribué au succès de Soolking au Maroc, a été très agacé par le geste du chanteur et sa réaction ne s’est pas fait attendre.

La même source a souligné que Hit Radio s’apprête à ne plus diffuser les chansons de l’artiste algérien pour exprimer son refus contre toute forme d’atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.

Rappelons Soolking s’est retrouvé au cœur d’une polémique dont il se serait volontiers passé. Lors de son concert tenu samedi 22 juin à Bilbao le chanteur a commis une bourde qui a provoqué la colère des Marocains. Il a en effet brandi le drapeau de la pseudo-RASD, au grand dam de ses fans au Maroc qui n’ont pas manqué d’exprimer leur indignation après ce geste pour le moins inattendu et provocateur.

Face à cette vague de critiques, Soolking a brisé le silence et posté plusieurs stories sur son compte Instagram pour se défendre. Le chanteur a ainsi présenté ses excuses aux Marocains, indiquant avoir cru que le drapeau qu’on lui a tendu était celui de la Palestine!

«Lors de cette soirée, qui a d’ailleurs été organisée par un Marocain, on m’a tendu les drapeaux du Maroc et de l’Algérie avant de me filer celui de la “RASD”. J’ignorais que cette entité avait un drapeau. Je l’ai agité, croyant que c’était celui de la Palestine. Je ne l’ai d’ailleurs même pas regardé. Croyez-moi ! Je ne l’ai pas fait par mauvaise foi. En plus, il y avait des Marocains, des Algériens et des Tunisiens parmi le public. Maintenant, je présente mes excuses à tous les fans que j’ai blessés. Sachez que je ne comprends rien en politique!», s’est défendu le chanteur, avant de publier une photo de lui avec les drapeaux du Maroc et de l’Algérie.

Et d’ajouter : «Nous sommes Maghrébins et musulmans. Cet incident est une futilité qu’il faudrait oublier. Je ne suis pas fou pour vouloir blesser mes fans au Maghreb, cette région qui m’a soutenu et accueilli».

Sur les réseaux sociaux, les internautes n’ont pas caché leur déception. Si certains ont accepté ces excuses et compris que Soolking a été tout simplement piégé, d’autres, moins compréhensifs, n’ont pas mâché leurs mots pour descendre le chanteur.

Noura Mounib (avec Rim Tbiba)

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Santé: Anas Doukkali est en colère contre un site électronique

Anas Doukkali est en colère contre un site électronique qui a diffusé des informations erronées selon lui.