Mohammedia: du nouveau dans l’affaire du Français tueur de moutons

Le tribunal de première instance de Benslimane a refusé, lundi, d’accorder la liberté provisoire au ressortissant français qui avait cruellement fauché un troupeau de moutons à Mansouria, dans la région de Mohammedia.

Le juge d’instruction a également décidé de reporter à la semaine prochaine l’audience du procès du mis en cause dont les vidéos, en train de commettre son acte criminel, avaient vivement indigné la Toile.

A noter que le parquet compétent a décidé de poursuivre le Français tueur de moutons en détention, ce qui a été applaudi par les internautes.

Pour rappel, le ressortissant français a fauché mortellement plusieurs moutons gardés par un jeune berger, au volant de sa voiture qu’il conduisait à tombeau ouvert, en prenant bien soin de ne point rater ces cibles. Après son méfait scandaleux et insensé, il a aussi menacé le jeune pâtre de “se casser”, sinon il finira comme ses moutons.

Le prétexte de ce massacre et de ces menaces est que le troupeau s’est trouvé dans un champ à proximité de la plage David et qui, prétend le prévenu, lui appartient. Assertion qui a été démentie par certains voisins des lieux et qui mériterait d’être confirmée ou infirmée.

L.A. et H.M.

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page