Mohammédia: 8 femmes violées par de faux agents de sécurité

Des criminels, aux casiers judiciaires bien chargés, se déguisaient en agents de sécurité privés pour perpétrer leurs forfaits. Uniformes, brassards de la sûreté nationale, plaques d’immatriculation imitant celles des véhicules de police, étaient utilisées pour berner leurs victimes, rapporte le quotidien Assabah. Entre autres crimes qui leur sont reprochés, ils sont accusés d’avoir violé huit jeunes femmes.
Les sept membres de la bande ont été interpellés par la police judiciaire et ont été déférés devant le procureur général près la Cour d’appel de Mohammédia. Le journal précise que cinq parmi eux, de dangereux récidivistes, sont accusés de viols, kidnappings et séquestration, alors que leurs deux autres acolytes sont poursuivis de recel d’objets de valeur et d’argent volés.
La police judiciaire avait été alertée sur les actes criminels de la bande de faux agents de sécurité suite au nombreuses plaintes déposées à leur encontre. Lesquels actes ont été tous commis à Mohammédia El Alia, non loin de la forêt avoisinante.
Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page