Mohamed Mezgueldi, une des légendes de la chanson marocaine moderne, n’est plus!

Le milieu artistique marocain est en deuil. Après la triste nouvelle du décès de Fatima Chiguer, c’est au tour de Mohamed Mezgueldi de nous quitter à l’âge de 86 ans.

L’un des noms qui a largement contribué à l’éclosion de  la chanson marocaine, à l’instar de Mohamed  Fouitah, Ahmed Bidaoui, Brahim Alami, entre autres précurseurs, est décédé ce mardi 30 janvier des suites d’un long combat avec la maladie.

Les chansons du défunt résonnent au-delà des frontières du Maroc. Et sa “Laâroussa” (La Mariée) reste l’un des tubes qui ont fait le succès du répertoire de la chanson marocaine moderne, sans oublier son hymne à l’amour filial, une chanson tendre et si expressive sur l’amour d’un fils à sa génitrice,  parmi d’autres titres “mesguildiens” aussi populaires qu’inoubliables.

De plus, le défunt était d’ailleurs le premier artiste marocain à diffuser ses chansons au pays des pharaons. Et Mohamed Mezgueldi, de ce fait, était considéré comme l’un des pionniers de la chanson marocaine dite moderne.

Mezgueldi avait entamé sa carrière dans les années cinquante au Maroc, puis au Moyen-Orient et s’est démarqué des autres artistes par son style, sa voix mélodieuse et ses compositions originales.

En ces douloureuses circonstances, Le Site info adresse ses plus sincères et plus attristées condoléances à la famille et aux proches du défunt. Que Dieu ait Ssi Mohamed Mezgueldi en Sa Sainte miséricorde! “Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons”.

Chaimaa Habab

mohammedabdelhalim

mohammedhassan

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Real Madrid sous le charme de Mohamed Ihattaren ?

L’international maroco-néerlandais Mohamed Ihattaren serait dans le viseur du Real Madrid.