Mineurs marocains à Paris: la DGSN appelée à la rescousse

La question des mineurs marocains errant à Paris continue de faire parler. Ces enfants, qui ont rejoint clandestinement l’espace européen et atterri sur le territoire français, posent un sérieux problème aux autorités.

Selon le journal français L’OBS, un accord a été signé en juin dernier entre les ministères français et marocains de l’Intérieur pour remédier à ce problème.

Ainsi, “quatre policiers marocains doivent être dépêchés en France et envoyés en mission dans le quartier de la Goutte d’Or”. C’est en effet dans ce quartier que plusieurs jeunes garçons marocains sont livrés à eux-même.

Baptisé “arrangement administratif relatif au renforcement de la coopération policière opérationnelle”, cet accord vise à lutter à la fois contre la délinquance et contre l’immigration irrégulière sous forme de criminalité organisée, note L’OBS. Des expertises techniques et le travail de terrain seront partagés, ajoute le journal.

L’équipe des policiers franco-marocains aura également pour mission “d’auditionner les mineurs isolés marocains et de recueillir les informations permettant de lancer les investigations en vue de leur identification et de leur retour au Maroc”.

Une situation qui embarrasse les riverains mais aussi les autorités locales et les défendeurs des mineurs. Le journal, qui cite Le Monde, rappelle que 813 gardes à vue de ces jeunes auraient été enregistrées pour divers délits dont des vols de bijoux ou encore des agressions aux tessons de bouteilles.

Soufiane Laraki

Suggestions d’articles

Meurtre à Salé: la mère de la victime reçue par les autorités

Condoléances et témoignages de sympathies ont été présentées à la mère du défunt de la part de hauts responsables sécuritaires de la ville.