Mineur torturé à Settat: la DGSN prend les choses en main

Le service préfectoral de la police judiciaire de Settat a ouvert, vendredi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent au sujet d’une femme soupçonnée de violence et de maltraitance à l’égard d’un mineur de 6 ans.

Selon un communiqué de la Direction général de la sûreté nationale (DGSN), un représentant d’une association de défense des droits des enfants et de moralisation de la vie publique avait informé la permanence de police de Settat sur une femme soupçonnée d’avoir violenté et porté atteinte de manière délibérée à un mineur qu’elle prend en charge.

La police s’était rendue immédiatement au domicile de la femme afin d’effectuer les constatations et les investigations requises, indique le communiqué. Les services de sûreté ont observé des traces de cicatrices et de bleus sur le corps de l’enfant qui a des liens familiaux avec la mise en cause, a précisé la DGSN.

Une expertise médicale est en cours pour vérifier la violence qu’il a subie, en attendant de déférer la suspecte devant le parquet général compétent dès la fin de l’enquête judiciaire, a conclu la même source.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Change: le Dirham s’apprécie face à l’Euro en juillet

Le dirham s'est apprécié de 0,78% contre l'euro et de 0,09% vis-à-vis du dollar américain en juillet 2019, selon Bank Al Maghrib (BAM).