Micro-trott: les Casablancais sous le choc après le drame de Taroudant (VIDEO)

Le décès de 7 personnes dans les inondations qui ont frappé la commune d’Immi Ntyart, dans la province de Taroudant, a provoqué la colère des Marocains.

A Casablanca, l’heure est à l’indignation et plusieurs citoyens, au micro de Le Site info, ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes, exigeant par la même occasion que les responsables de cette tragédie soient sanctionnés.

«J’ai mal au cœur depuis ce drame. Ce sont nos frères qui sont morts. Cette tragédie a eu lieu à cause de l’incompétence des responsables. Comment peuvent-ils construire un terrain sur le lit d’un oued ?», s’est demandé un jeune homme.

C’est d’ailleurs la seule question qui revient souvent. Une femme a également pointé du doigt les responsables qui, selon elles, ont commis une grosse erreur en construisant ce terrain dans cette région. «Je pleure ces gens qui sont morts et je plains leurs parents. Je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes et j’appelle les responsables à se réveiller de leur léthargie. On n’en peut plus de ces tragédies», a-t-elle affirmé.

Rappelons qu’un jeune de 17 ans et six hommes âgés qui assistaient à un match de football opposant une équipe du Douar à une équipe d’un Douar voisin dans le cadre d’un tournoi local ont péri dans ces inondations. La rencontre se déroulait dans un terrain inauguré onze jours seulement avant la tragédie, en présence de plusieurs hauts responsables de la région. D’après un militant associatif, les critères de sécurité n’ont malheureusement pas été respectés pendant sa construction, précisant qu’il a été construit sur le lit de l’oued.

Après son inauguration, plusieurs voix s’étaient d’ailleurs levées sur la Toile et avaient pointé du doigt les responsables de la région, les accusant de mettre en danger la vie des habitants. Elles ont également mis en garde contre le risque des inondations qui pourraient causer une véritable tragédie. Quelques jours après son ouverture, le drame s’est produit…

Une enquête a d’ailleurs été ouverte par les autorités compétentes, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les conditions et circonstances de cet incident et établir les responsabilités.

G.B.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires.