MHE: “Des jeunes Marocains fabriquent 500 respirateurs artificiels”

Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a annoncé que le Maroc est en phase de finition de la fabrication de 500 respirateurs artificiels. Et ce, grâce aux compétences confirmées d’ingénieurs et de médecins nationaux.

Dans une déclaration à une chaîne TV, Moulay Hafid Elalamy a affirmé que ces appareils servant à la respiration artificielle seront fin prêts dans deux semaines et seront à la disposition d’établissements hospitaliers marocains. De même que certains de ces respirateurs pourraient être exportés vers l’étranger.

Et d’assurer que le Maroc possède des compétences hautement qualifiées, composées d’ingénieurs, de praticiens et de techniciens. Tous ces cadres nationaux ont fait preuve de leur volonté patriotique en cette période difficile que traverse le Royaume, à l’instar d’ailleurs de tous les pays de par le monde.

Concernant les masques bavettes, et comme Le Site Info l’avait déjà révélé dans un article précédent, le ministre avait révélé que sur les Hautes instructions royale que leur production locale avait été décidée.

Les préparatifs de celle-ci avaient débuté il y a de cela trois semaines et le Maroc produit actuellement 2,5 millions de masques bavettes par jour et, dès mardi prochain, ce chiffre passera à 5 millions d’unité par jour.

Moulay Hadif Elalamy avait également précisé que 5,3 millions de ces masques ont été déjà distribués au sein de différentes moyennes et grandes surfaces, à travers les quatre coins du pays. Le ministre a aussi ajouté que le prix unitaire de 0,80 DH, décidé sur Hautes instructions royales, a eu un large écho très favorable dans de nombreux pays européens.

M.R (avec K.Z.)

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Mundo: la Task Force du roi Mohammed VI contrôle le virus

Le journal espagnol El Mundo a salué les efforts consentis par le Maroc, sous le leadership du roi Mohammed VI, dans la lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Les détails.