Meurtre d’une pharmacienne près de Rabat: les voisins témoignent (VIDEOS)

La région de Skhirat, à quelques kilomètres de Rabat, a été secouée mercredi dernier par un terrible meurtre.

Une pharmacienne été tuée par balles par son mari sur la voie publique. Une dispute a éclaté entre la victime et son époux, poussant ce dernier à commettre l’irréparable à l’aide d’un fusil de chasse.

Le meurtrier, qui était aussi pharmacien, a mis fin à ses jours en se tirant une balle à la tête à Oued Cherrat, près de Bouznika. Son suicide a eu lieu quelques heures après qu’il a tué son épouse.

48 heures après le drame, les habitants de Skhirat sont encore sous le choc. «Ils étaient gentils, menaient une vie normale et prenaient soin de leurs enfants. Je ne m’y attendais pas», a confié une voisine du couple. Et d’ajouter qu’il l’a tuée et a pris la fuite, la laissant baignant dans son sang. «Il a attendu sa femme pendant une vingtaine de minutes près de la pharmacie. En l’apercevant, il s’est directement dirigé vers elle, fusil de chasse à la main. Je croyais qu’il allait tout simplement la menacer. Ce n’était pas le cas…», a déploré un jeune homme qui réside dans le même quartier.

Une source de Le Site info avait indiqué que le couple se disputait souvent, soulignant que la défunte a reçu quatre balles pendant qu’elle garait sa voiture. Son frère, également blessé à l’épaule, a été transporté d’urgence à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Les deux époux étaient parents de trois enfants et voulaient divorce, mais leurs familles réussissaient à chaque fois de les en dissuader, rapporte la même source.

Rappelons qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de ce terrible drame.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un méga-complexe pétrochimique verra le jour au Maroc

Un accord pour la construction d'un complexe pétrochimique d’une valeur de près de deux milliards d’Euros au Maroc a été signé, ce mercredi à Sotchi, en marge du Forum économique Russie-Afrique.