Meurtre d’une étudiante à Meknès: ses parents témoignent (VIDEO)

Sa mort secoue Meknès depuis quelques jours. Une étudiante en droit a été sauvagement assassinée, samedi dernier, par un jeune homme en pleine rue, à proximité de la place Lahdim, pour avoir refusé sa demande en mariage. Elle a été tuée de plusieurs coups de couteau au niveau du coeur.

Les parents de Oumaïma ont livré un touchant témoignage à Le Site Info. “Il (le tueur) est déjà venu demander la main notre fille, mais nous avons refusé. Nous lui avons dit qu’elle ne pensait pas encore au mariage”, ont-ils déclaré.

“Il a continué tout de même à la harceler et a menacé de l’égorger elle et mon mari”, a affirmé la mère de la victime, la voix brisée, indiquant que le meurtrier de sa fille “mérite la peine capitale”.

Dans une autre déclaration accordée à Le Site Info, le père de la victime a indiqué qu’un sit-in aura lieu devant la Faculté de droit où étudiait sa fille, pour protester contre ce crime abject dont elle a été victime. Une manifestation organisée à l’initiative des camarades de la défunte, a-t-il précisé.

“Je suis actuellement en train de coordonner avec le corps professoral pour organiser un sit-in de protestation devant l’établissement, afin de dénoncer et condamner ce comportement barbare qui a couté la vie à ma fille”, a-t-il affirmé.

Il a par ailleurs indiqué que les obsèques de sa fille ont eu lieu dimanche à Meknès. La jeune fille a été inhumée au cimetière Moulay Idriss Zarhoune, aux environs de Meknès, après la prière d’Al Asr.

Rappelons que le mis en cause, qui a porté plus de 20 coups au niveau du coeur de la victime, a été arrêté environ une demie-heure après le crime. Une vidéo montrant la jeune fille baignant dans son sang a d’ailleurs été largement diffusée sur Facebook.

S.L.

Suggestions d’articles

Affaire Khashoggi: la CIA fait des révélations

Le procureur général saoudien a reconnu jeudi 15 novembre que Jamal Khashoggi avait été drogué et démembré au consulat.