Meurtre d’un policier à Meknès: la DGSN ouvre une enquête

Le service préfectoral de la police judiciaire de Meknès a ouvert une enquête dimanche sous la supervision du Parquet compétent, en vue d’élucider les circonstances d’une affaire de coups et blessures ayant entraîner la mort d’un brigadier de police exerçant à la wilaya de sûreté de Meknès.

Les éléments de la police judiciaire de Meknès avaient entamé, dimanche dans l’après-midi, les procédures de constatation du corps sans vie du défunt, découvert à son domicile sis dans la zone « Waljat Lamrani », portant de graves blessures commises à l’aide d’un objet contondant sous forme d’une bouteille de gaz et d’un autre objet aigu dont l’identification est en cours et ce, pour des raisons préliminaires qui seraient en lien avec des différends personnels avec l’une des connaissances de la victime, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police judiciaire poursuivent leurs recherches et investigations pour déterminer les raisons et les mobiles réels derrière ce crime et d’en identifier l’auteur principal pour le soumettre aux enquêtes judiciaires nécessaires, précise la DGSN dans un communiqué.

SI

Articles similaires

Suggestions d’articles

ONU: l’Arabie Saoudite réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara

L’Arabie Saoudite a réaffirmé, ce vendredi devant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien de longue date à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume.