Meurtre à Rabat: les derniers éléments de l’affaire

L’ancienne médina de Rabat a été secouée juillet dernier par le terrible meurtre de Hanane, cette jeune mère torturée et violée avant d’être tuée dans une maison au quartier El Malah. La vidéo de sa maltraitance avait fait le tour de la Toile, ce qui a provoqué la colère des internautes et poussé la société civile à tirer la sonnette d’alarme après ce crime abject.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat avait arrêté dix individus pour leur implication présumée dans cette affaire. Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants de ces actes criminels et identifier d’éventuels autres complices.

Aux dernières nouvelles, les suspects, dont une femme, seront déférés jeudi 19 septembre devant la Cour d’appel de Rabat. Selon une source de Le Site info, 26 associations des droits des femmes se sont constituées partie civile dans cette affaire qui a secoué l’opinion publique.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: jusqu’à 42 degrés ce vendredi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 29 mai 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.