Mesures restrictives: ce que l’on peut faire (ou pas) au Maroc

La situation se corse au Maroc en ce début de mois d’août avec la flambée de nouveaux cas de Coronavirus. Plus inquiétant aussi, la hausse des décès quotidiens qui a atteint un nouveau triste record (53 en 24 heures). Et ce qui devait arriver, arriva. Après l’ouverture des frontières et l’allègement des mesures sanitaires en juillet, le Maroc est actuellement confronté à une équation difficile à résoudre: laisser les gens partir en vacances, continuer d’encourager l’économie, et contenir la pandémie.

Sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique, le gouvernement a finalement décidé de prendre une série de mesures à partir du mardi 3 août à 21h00. Que peut-on faire (ou pas) à partir de mardi ? Récap’

Selon le communiqué du gouvernement, ces mesures portent sur l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 21h à 5h. Couvre feu oblige, il ne sera plus possible de sortir de chez soi après 21h, sauf urgence, même avec un pass sanitaire.

Il est aussi question de ne pas se déplacer de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir… sauf pour les personnes disposant du passeport vaccinal, les cas médicaux urgents, les personnes chargées du transport des biens et marchandises, et celles exerçant dans les secteurs publics et privés disposant d’ordres de mission signés par leurs responsables hiérarchiques.

Il ne sera pas possible de rester au restaurant au delà de 21h, d’aller dans les hammams, les salles de sport et les piscines fermées. En revanche, les piscines ouvertes et les plages restent autorisées.

Les rassemblements et activités dans les espaces fermés et ouverts ne doivent pas dépasser 25 personnes, tandis que les hôtels et établissements touristiques ne doivent pas dépasser 75% de leur capacité d’accueil.

Par ailleurs, toutes les mesures de précaution adoptées dans le cas de l’état d’urgence sanitaire sont maintenues: interdiction des obsèques et des cérémonies de mariage et de fêtes, respect d’un maximum de 50% de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques, les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes.

SK


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page