Même avec une autorisation, les Casablancais interdits d’accès à Rabat

Depuis samedi, une nouvelle décision du Wali de Rabat-Salé-Kénitra interdit aux Casablancais, même munis d’une autorisation exceptionnelle, d’accéder à Rabat.

Cette décision, prise conformément aux dispositions de l’état d’urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis mars dernier, est aussi applicable dans l’autre sens: les habitants de la région de Rabat-Salé-Kénitra ne pourront pas non plus se déplacer vers la région de Casablanca.

Tous les caïds ont été avisés de cette décision et instruits de ne pas délivrer d’autorisation de déplacement pour Casablanca.

On signale également que des habitants de Casablanca, munis d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités, ont été empêchés d’accéder à Rabat, à l’exception des titulaires de certaines cartes professionnelles, comme les forces de l’ordre, les cadres de santé, certains fonctionnaires publics et les journalistes qui font la navette entre les deux villes.

Les contrôles aux points d’entrée de la capitale administrative ont été renforcés aussi bien au niveau des entrées routières que des gares ferroviaires et routières.

Le Site Info a tenu à s’enquérir des raisons de cette mesure, mais les différentes sources contactées n’ont pas apporté de réponses précises.

Il faut rappeler que les deux régions caracolent en tête des contaminations quotidiennes et des décès Covid-19 depuis quelques jours. Le dernier bilan publié dimanche par le ministère de la Santé fait état de 1.601 nouveaux cas et 17 décès dans la région Casablanca-Settat et de 704 nouveaux cas et 6 décès dans la région Rabat-Salé-Kénitra.

Notons que l’état d’urgence sanitaire va fort probablement être reconduit pour un mois supplémentaire.

S.H. et W.T.

LIRE AUSSI: Contrôles renforcés sur l’axe Casa-Rabat

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page