Meknès: une bigame dans les filets de la police

Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Meknès a ordonné l’arrestation d’une femme bigame. La première audience a eu lieu lundi 18 février 2018.

Selon le quotidien Assabah, cette affaire a éclaté en août 2018 lorsque son premier mari, qui purgeait une peine en prison, a porté plainte après sa libération. Il a en effet découvert que sa femme avait un second époux et qu’elle avait entamé une procédure de divorce lorsqu’il était incarcéré.

Durant l’interrogatoire, la mise en cause, enseignante dans une école primaire, a reconnu qu’elle avait un deuxième mari, officier dans l’armée, avec qui elle a eu un enfant. Le second époux n’a d’ailleurs pas été poursuivi par la justice vu qu’il n’était pas au courant du premier mariage de sa femme.

Cette dernière avait pourtant la possibilité de demander légalement le divorce de son premier mari. Elle a toutefois choisi de falsifier plusieurs documents administratifs afin de se remarier.

A.K.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page