Meknès: un policier est intervenu au bon moment

Un brigadier de police exerçant dans la Préfecture de police de Meknès a été contraint, tôt mardi, de brandir son arme de service sans en faire usage lors d’une intervention sécuritaire, pour arrêter un individu pris en flagrant délit de vol avec violence et qui a exposé la vie de l’élément de police à une menace sérieuse et grave à l’aide d’une arme blanche.

Le brigadier de police était intervenu pour arrêter le mis en cause qui était en train d’agresser une personne près d’un arrêt de bus au quartier Zaytoun mais l’individu a opposé une résistance farouche en raison de l’état d’agitation dans lequel il se trouvait, ce qui a contraint le policier à dégainer son arme de service, permettant ainsi de neutraliser le mis en cause et de saisir l’arme blanche utilisée, indique un communiqué de la DGSN.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La DGSN se dote de nouvelles caméras de vidéosurveillance (vidéo)

Rafik Khalid, chef du centre de vidéosurveillance et de contrôle, à Marrrakech, a annoncé qu'une salle numérique interactive dotée d'écrans sera mise à la disposition des brigades mobiles de la police secours de Tanger.