Meknès: un individu en état d’ébriété sème la terreur

Un inspecteur de police exerçant à la préfecture de Meknès a été contraint, jeudi, de brandir son arme de service sans en faire usage pour interpeller un individu (22 ans), en état de forte impulsivité, qui exposait la vie de citoyens et de policiers à un danger réel et imminent.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu’une patrouille de police de secours était intervenue pour appréhender le mis en cause, en état d’ébriété avancé, qui a tenté de s’attaquer à des citoyens en les menaçant à l’aide d’une arme blanche, au centre de Meknès, ajoutant que le prévenu a également opposé une résistance farouche aux policiers, ce qui a contraint un élément de la patrouille à brandir son arme pour maitriser le suspect et saisir l’arme blanche utilisée dans l’agression.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les autres actes criminels qui lui sont attribués, alors que les recherches se poursuivent pour interpeller un autre suspect qui était en sa compagnie, lorsqu’il a commis ses actes criminels.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.