Meknès: un élève casse le nez de son surveillant général

La scène s’est déroulée lundi au lycée Abderrahmane Ben Zidane de Meknès. Un élève a agressé physiquement le surveillant général de l’établissement.

Selon une source de Le Site Info, le responsable pédagogique a reçu plusieurs coups au visage, ce qui lui a causé une fracture du nez.

Et d’ajouter qu’une violente dispute a éclaté entre le surveillant général et l’élève au sein de l’établissement, avant que ce dernier ne passe à l’acte.

Un acte qui a été dénoncé par la Direction provinciale du ministère de l’Education nationale à Meknès. Celle-ci a par ailleurs indiqué avoir reçu deux plaintes. La première concerne cette agression, alors que la seconde porte sur une autre agression dont a été victime le surveillant général du lycée Imam Ghazali de la part d’une élève.

Les deux lycéens seront traduits devant le Conseil de discipline, ajoute la même source, affichant son soutien envers les deux victimes devant la justice.

La violence dans le milieu scolaire est de plus en plus manifeste au Maroc. Plusieurs cas d’agressions commis par des élèves contre leurs professeurs, et inversement, ont été relevés ces derniers mois.

K.Z.

Articles similaires

  • Henri Comte

    Quand tu vois comment les parents des fois traitent les profs devant leurs enfants comment voulez vous Qu ensuite ces gosses mal éduqués respectent leurs enseignants. C est toute une éducation à refaire mais il y en a pour une dizaine d années minimum. Les incivilités font malheureusement parties du quotidien ici il y a Qu à voir sur la route et ce. N est Qu un exemple permis tant d autres

Suggestions d’articles

Du nouveau dans l’affaire de l’enfant violé et tué à Meknès

Les services de police avaient procédé, dimanche dernier, à la reconstitution du meurtre de l’enfant Réda, dont le corps avait été retrouvé dans un bâtiment abandonné à côté de l’espace Sahrij Swani.