Meknès: panique ce jeudi près de la gare routière

Un brigadier relevant du corps urbain de la préfecture de police de Meknès a été contraint, ce jeudi, de faire usage de son arme de service lors d’une intervention de sûreté en tirant deux balles de sommation pour neutraliser deux individus aux antécédents judiciaires pour crimes avec violences, dont l’un a exposé la vie d’éléments de sûreté à un danger sérieux et imminent à l’aide d’une arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue pour appréhender les deux mis en cause qui étaient en train d’échanger des coups de violence à proximité de la gare routière de Sidi Said, mais l’un d’eux a opposé une résistance farouche, ce qui a contraint un fonctionnaire de police à tirer deux balles de sommation de son arme de service, ayant permis d’appréhender les deux suspects et de saisir leurs armes blanches, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page