Meknès: la vérité sur l’escroc qui se serait introduit dans un lycée

Sur les réseaux sociaux, dont WhatsApp, on a fait courir le bruit qu’un individu a pu s’introduire dans un lycée de Meknès. En costume cravate, arborant un faux badge, il se serait présenté comme un responsable du ministère de l’Education nationale, venu de Rabat superviser le déroulement des épreuves du baccalauréat.

Cette histoire à dormir debout prétend qu’il a pu s’emparer de plusieurs téléphones portables de candidats,-une vingtaine d’après les rumeurs-, pour disparaître dans la nature. Des rumeurs qui ont été relayées par certains médias comme étant une information avérée.

L’Académie régionale de la ville n’a pas tardé à réagir, via un communiqué, pour apporter un démenti cinglant à ces rumeurs malveillantes, dénuées de toute espèce de vraisemblance et sans fondement aucun. Et d’assurer n’avoir reçu aucune plainte concernant ce prétendu escroc, ni de la part des commissions régionales chargées de veiller au bon déroulement des épreuves, ni de celle de chefs de centres d’examens.

Aucun candidat n’a fait non plus état du vol de son téléphone portable au sein de la salle d’examen par un quelconque individu, ajoute le communiqué. De leur côté, les autorités sécuritaires, à leur tour, ont affirmé qu’aucune plainte n’avait été déposée concernant cette histoire abracadabrante, cousue de fil blanc.

La même source précise également que les épreuves du baccalauréat, session de juin 2019, se sont déroulées dans de très bonnes conditions pédagogiques, en ce qui concerne la province de Meknès. Le mérite en revient à l’étroite collaboration de toutes les parties prenantes, souligne le communiqué de l’Académie régionale de l’Education nationale de la capitale ismaélienne.

Les grands efforts déployés par tous les intervenants, dans toutes les opérations inhérentes à cet examen national du baccalauréat au Maroc, y sont aussi pour beaucoup.

Larbi Alaoui

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le champion Anouar Boukharsa a fait de graves révélations

Le champion marocain de Taekwondo, Anouar Boukharsa, qui avait quitté le Maroc pour rejoindre clandestinement l’Espagne, a fait des révélations gravissimes.