Meknès: la police tire sur un individu qui semait la panique

Un officier de paix relevant du service préfectoral de la police judiciaire à Meknès a été contraint, aux premières heures de mardi, d’user de son arme de service lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un repris de justice âgé de 26 ans qui exposait un citoyen et des policiers à une agression dangereuse à l’aide de l’arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue pour appréhender le suspect qui était dans un état de forte impulsivité et sous l’emprise de la drogue, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que cet individu provoquait le chaos sur la voie publique dans le quartier de « Kamilia » à Meknès et exposait l’un de ses proches à une agression physique au moyen d’une arme blanche.

La même source précise aussi que le mis en cause a opposé une résistance violente aux éléments de la police au moment de son interpellation, ce qui a contraint l’officier de paix d’utiliser son arme de service en tirant une balle qui a atteint le suspect au niveau de sa jambe, notant que cette intervention a permis de neutraliser le danger et d’appréhender l’individu. Le prévenu a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital où il a été transféré pour recevoir les soins nécessaires, dans l’attente de le soumettre à l’enquête préliminaire menée par la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les autres actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Couvre-feu et mesures restrictives dans une ville près de Rabat

Les autorités de Kénitra ont annoncé de nouvelles mesures strictes, pour circonscrire la propagation du Coronavirus dans la ville.