Meknès: il sème le chaos sur la voie publique (DGSN)

Les éléments du 3ème arrondissement relevant de la préfecture de police de Meknès ont été contraints, lundi, d’utiliser leurs armes de service pour tirer des balles de sommation pour interpeller un multirécidiviste de 19 ans pour possession présumée d’arme blanche et menace contre la sécurité de citoyens et de fonctionnaires de police.

Une patrouille de la police était intervenue, au quartier de “Béni Mohamed” à Meknès, pour interpeller le prévenu qui, sous l’effet de la drogue, semait le chaos sur la voie publique et menaçait les citoyens ainsi qu’un épicier à l’aide d’une arme blanche, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). L’individu a opposé une résistance farouche aux éléments de la police, blessant un officier au niveau du poignet, ce qui a contraint un autre fonctionnaire de police de faire usage de son arme de service pour tirer deux balles de sommation qui ont permis de neutraliser le danger provenant du suspect, détaille le communiqué.

L’intervention sécuritaire a abouti à l’arrestation du suspect qui s’était réfugié au domicile de sa famille, situé au même quartier, fait savoir la même source, relevant que l’opération a également permis d’interpeller le père du forcené, qui était dans un état d’ébriété, et qui a délibérément entravé les procédures de contrôle et d’interpellation et agressé les fonctionnaires de police.

Le mis en cause et son père ont été soumis à une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer les tenants et aboutissants de ces actes criminels, tandis que le fonctionnaire de police blessé a été transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: l’électricité rétablie pour 80% des abonnés, selon Lydec

Le courant électrique a été rétabli pour 80% des abonnés à Casablanca à 12H00, suite à la coupure survenue, mercredi tôt dans la matinée, dans la métropole, indique Lydec dans un nouveau point de situation.