Meknès: Il brûle ses deux sœurs à cause de la légèreté de leurs moeurs

Les crimes d’honneur ont la vie dure dans la culture traditionnelle des sociétés orientales en général. A Meknès, un individu a agi de la sorte sur la base de simples soupçons.

Les soupçons sur la légèreté des moeurs de ses sœurs lui pesaient lourd sur le cœur. Lui, la quarantaine, technicien de son état, ne pouvait tolérer les écarts de comportement de celles qu’il avait contribué à éduquer.

Après plusieurs injonctions à leur adresse et après avoir épuisé ses réserves de patience, il a décidé de passer à l’acte.

Un jour de repos, sous prétexte d’inviter ses sœurs à une tournée en voiture, il avait déjà planifié de les submerger d’essence et de les immoler pour sauver l’honneur de la famille.

Profitant d’un arrêt au bord de la route, il a exécuté son plan diabolique et s’est enfui du lieu du crime, laissant ses sœurs sous l’emprise des flammes à l’intérieur de la voiture.

L’une des victimes, ne souffrant que de légères brûlures, a réussi à s’échapper et à alerter des automobilistes. Certains ont accouru pour sauver sa sœur qui a été transportée à l’hôpital provincial de Meknès pour y subir les soins nécessaires.

La police judiciaire s’est saisie de l’enquête et mène des opérations pour arrêter le coupable.

M. D.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Du nouveau dans l’affaire de l’enfant violé et tué à Meknès

Les services de police avaient procédé, dimanche dernier, à la reconstitution du meurtre de l’enfant Réda, dont le corps avait été retrouvé dans un bâtiment abandonné à côté de l’espace Sahrij Swani.