Meknès: des migrants subsahariens s’en prennent à un hôpital

Des migrants subsahariens se sont attaqués à l’hôpital Pagnon de la ville de Meknès. Usant de jets de pierres lancés sur les fenêtres et les portes de l’établissement hospitalier, les assaillants ont causé certains dégâts matériels, selon des sources concordantes de Le Site info.

Quant aux causes de cette attaque inadmissible, elles seraient imputées au cas d’une Subsaharienne hospitalisée au service maternité dudit hôpital, depuis quelques jours. Son accouchement s’est passé dans des conditions des plus difficiles et l’état de santé du bébé est jugé assez sérieux par l’équipe médicale.

Par conséquent, toute visite à la patiente a été interdite en attendant que l’état de santé du nouveau-né s’améliore. Cette décision médicale sensée et professionnelle n’a pas été du goût des membres de la famille de la dame qui n’ont rien trouvé de mieux que de s’attaquer à l’hôpital. Pire, le papa et les membres de la famille, perdant toute raison, ont même tenté d’investir les lieux pour repartir avec le bébé!

A.S.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page