Médecine: le boycott des examens respecté à 100% au Maroc (VIDEO)

Coup dur pour les ministères de la Santé et de l’Education nationale. Les étudiants en médecine ont boycotté ce lundi 10 juin les examens dans toutes les facultés du Maroc. Selon plusieurs pages Facebook dédiées à cette grève, le boycott a été respecté à 100% malgré les menaces des deux ministères. Ces derniers avaient en effet prévenu qu’ils n’hésiteront pas à engager les mesures légales en vigueur contre toute personne entravant le bon déroulement de ces examens.

De leur côté, les parents des étudiants ont également tenu un sit in devant la faculté de médecine à Casablanca pour exprimer leur solidarité et dénoncer la politique de la sourde oreille adoptée par les deux ministères.

Dans une déclaration à Le Site info, un membre de la coordination des parents d’élèves étudiants en médecine a confié que les ministères de la Santé et de l’Education nationale refusent d’engager le dialogue avec les étudiants, cherchent à les intimider et veulent les mettre devant le fait accompli.

La mère d’un étudiant a également indiqué que les parents ne veulent plus de fausses promesses. «Nous n’avons d’autres choix que de hausser le ton. Nous n’avons désormais confiance en personne», a-t-elle déploré.

Rappelons que le ministère de l’Education nationale et le ministère de la Santé ont assuré, dimanche 9 juin, s’être engagés à mettre en œuvre 14 points ayant fait l’objet d’accord avec les représentants des étudiants des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire.

Dans un communiqué conjoint, les deux ministères, «animés par le souci de faire prévaloir l’intérêt des étudiants, affirment que parmi ces engagements figure l’instauration d’un examen national de qualification dont l’organisation ne diffère pas des examens cliniques actuels».

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouveau changement dans le prix des carburants au Maroc

Les prix des carburants au Maroc ont connu de nouveaux changements au cours du second semestre 2019.